Vaud

«Cette situation sanitaire est inadmissible en Suisse»

Pour le municipal lausannois Oscar Tosato, les conditions sont catastrophiques pour les sans-abris du jardin du Sleep-In. Les communes tardent à agir. Interview.
Des militants veillant devant le Sleep-In SDT
Sleep-In de Renens

Une semaine après le délai donné par les autorités de Lausanne et Renens aux sans-abris du Sleep-In pour quitter le jardin, celui-ci n’est de loin pas évacué. Un campement commence à s’installer et le site est maintenant occupé nuit et jour, par crainte d’un bouclage des lieux. Les contrôles de police accrus n’ont aucun effet dissuasif et la mobilisation citoyenne se renforce, avec une présence 24 heures sur 24 des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion