Lecteurs

A propos du RBI et de son procès en capitulation

Promoteur de l’initiative sur le revenu de base inconditionnel, Julien Dubouchet-Corthay répond à Romain Felli (Contrechamp du 23 mai).
Réaction

Le débat sur le RBI a étonnamment plus agité la gauche que la droite, cette dernière s’étant confinée dans une quasi unanime dénonciation d’un crime contre la valeur «travail» – partant contre l’«économie». Dans ce contexte, il peut paraître curieux de devoir défendre le RBI contre l’accusation d’être une mesure néolibérale, sorte de capitulation face à un système capitaliste qui serait posé comme horizon indépassable – critique notamment portée dans les colonnes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion