Autre

Quand Genève était en «Etat d’Urgences»

Au Galpon, une soirée revient sur les temps forts historiques de la contre-culture au bout du lac. Avec à l’esprit les luttes du moment.
Archives PTR
Débat

«Il était une fois une capitale internationale et opulente qui condamnait les arts de sa jeunesse à la rue.» Ainsi débute un article du quotidien 24 heures daté du 7 mai 1987. C’est qu’à l’époque, la cité de Calvin traîne la réputation tenace de ville endormie et antijeunes. Tandis qu’en 1980-81 déjà, Zurich «brûlait» et Lausanne «bougeait», le bout du lac tarde à faire éclore l’équivalent de la Rote Fabrik ou de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion