Genève

L’UDC Christina Meissner conteste son exclusion

L’assemblée générale du parti aura le dernier mot sur le cas de la vice-présidente du parlement, virée de l’UDC.
Christina Meissner JPDS
Recours

Christina Meissner recourt contre son exclusion de l’UDC, décidée le 28 avril par le comité directeur. Conformément aux statuts du parti, elle demande, dans un courrier, la convocation d’une assemblée générale extraordinaire, qui tranchera in fine sur son cas. Pour rappel, les députés UDC l’avaient exclue de leur groupe parlementaire pour avoir accepté la vice-présidence du Grand Conseil alors qu’ils avaient désigné un autre candidat, Patrick Lussi. Mi-mars, le précédent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion