Genève

La droite veut faciliter la vente de logements

Une loi soumise au vote en juin vise à restreindre le contrôle de l’Etat sur les ventes d’appartements aux locataires. La gauche craint le retour des congés-ventes.
A Genève JPDS
Logement

La législation genevoise ne facilite pas la vie des locataires qui souhaitent acheter leur propre appartement. Une statistique le confirme: à Genève, 17% de la population seulement est propriétaire, contre 38% en moyenne pour la Suisse. Peu de ventes sont en effet autorisées par les autorités cantonales, qui veillent à maintenir une part importante de logements locatifs. En période de pénurie, cette restriction poursuit un intérêt public et les recours

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion