Genève

La Nuit debout gagne Genève

Dimanche, le mouvement français Nuit debout s’internationalise. En Suisse, seul Genève semble pour l’instant répondre présent.
Le mouvement Nuit debout sur la place de la République Olivier Ortelpa
Rassemblement

«Réinvestir l’espace public  pour échanger, débattre et construire ensemble». La «Nuit debout» qui a démarré à Paris fin mars a déjà essaimé dans des dizaines de villes en France et en Espagne, et même à Berlin, à Bruxelles et Montréal. Ce dimanche le mouvement pourrait devenir mondial à l’occasion d’une «grande action» internationale le 15 mai, date anniversaire de la création du «15M», créé en 2011 sur la place Puerta

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion