Genève

Doit-on privilégier les bus et les trams?

L’initiative des Verts pour des transports publics plus rapides affronte en juin un contre-projet plus nuancé, soutenu à gauche comme à droite. Débat.
Les transports publics genevois sont parmi les plus lents de Suisse. Avec une vitesse moyenne d’environ 16 km/h Jean-Patrick Di Silvestro
Mobilité

Les Genevois se prononceront le 5 juin prochain sur l’initiative des Verts «pour des transports publics plus rapides», ainsi que sur son contre-projet adopté en décembre dernier au parlement (lire ci-dessous). Si les deux textes étaient acceptés, la question subsidiaire les départagerait. Une grande partie de la gauche s’accorde pour considérer que ces deux alternatives contiennent des outils pour soulager la mobilité genevoise. Mais les partis ne s’entendent pas forcément

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion