Musique

Hyperculte célèbre la vie sauvage

Le duo formé par Simone Aubert et Vincent Bertholet communie avec la nature, propulsé par une contrebasse et une batterie hypnotiques. Genève et Lausanne vont danser!
Hyperculte célèbre la vie sauvage 3
DIEGO SANCHEZ
Disque

«Commence par crier, libère tes peurs, pleure si tu peux, brise du réel, ancre-toi dans tes rêves, la vie sauvage…» La profession de foi est scandée à l’unisson par Simone Aubert et Vincent Bertholet sur une pulsation entêtante de caisse claire et de contrebasse. Début d’une danse tribale hypnotique en neuf mouvements, composant le premier album d’Hyperculte. S’y jeter à corps perdu, s’oublier et renaître par l’extase. Un rituel païen

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion