Religions

Hors des églises, le Tout-Puissant a la cote

En Suisse, la vie spirituelle est éclectique et féminine, relève l’OFS. Et le recours aux institutions ponctuel.
La croyance en une puissance supérieure est fréquente en Suisse. DR
Enquête

Désertion des églises ne signifie pas abandon de la foi. C’est ce que prouve pour la première fois et à large échelle une étude de l’Office fédéral de la statistique sur la langue, la religion et la culture 2014, publiée le 22 avril. Un premier chiffre pour le démontrer: dans notre pays, près d’une personne sur deux affirme croire en un Dieu unique, et une sur quatre en une sorte

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion