Suisse

L’afflux de médecins pourra être freiné par les cantons

Le Conseil national a finalement prolongé le moratoire sur l’ouverture de nouveaux cabinets jusqu’à 2019.
Suisse

    Les cantons ne devraient pas rester désarmés face à un afflux de médecins. Le National a prolongé mercredi par 177 voix contre 7 jusqu’à fin juin 2019 le moratoire sur l’ouverture de nouveaux cabinets. Le Conseil des Etats devrait suivre durant la session d’été. Si rien n’était fait, les cantons ne pourraient plus limiter dès juillet l’admission de médecins à pratiquer à la charge de l’assurance maladie obligatoire.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion