Genève

La Ville de Genève maintient la photo qui fâche la Turquie

Au nom de la liberté d’expression, le Conseil administratif ne retirera pas le cliché mettant en cause l’actuel président turc.
Le photographe Demir Sönmez Juge la décision du Conseil administratif «magnifique». Il souhaiterait toutefois que son exposition soit prolongée Jean-Patrick Di Silvestro
Place des Nations

La Ville de Genève ne retirera pas la photo qui met en cause l’actuel président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan, et ce au nom de la liberté d’expression. «Le Conseil administratif (…) s’est penché sur les réactions suscitées par l’exposition de photographies de Demir Sönmez ‘Place des Nations, Place des peuples’, installée sur la place des Nations, écrit-il dans un communiqué. Il maintient son autorisation pour que cette exposition

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion