Actualité

Le scandale de la pédophilie s’étend

Le diocèse de Lyon n’est plus seul sur le banc des accusés. Depuis mardi soir, les évêques d’Orléans et de Montauban sont à leur tour mis en cause.
Mgr Barbarin n’a reconnu aucun tort personnel dans les accusations de complaisance à l’égard de curés pédophiles. Peter Potrowl
France

Pour la première fois, un prélat confesse des erreurs personnelles dans la gestion de cas de religieux accusés de pédophilie. Ceci alors que, depuis deux mois, le cardinal archevêque de Lyon, Philippe Barbarin, est ébranlé par les enquêtes judiciaires qui le visent, pour non-dénonciation d’abus sexuels sur mineurs. Plus de 75 000 personnes ont déjà signé la pétition exigeant sa ­démission. Le primat des Gaules, s’il a demandé pardon aux victimes,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion