Suisse

Couples seuls face aux tests prénataux

Les tests génétiques prénataux se multiplient. Les couples ne sont pas toujours prêts à faire face à de mauvaises nouvelles. Des conseillers éthiques seraient les bienvenus.
L'eugénisme n'est jamais loin. Certains laboratoires refusent déjà de communiquer le sexe aux parents pendant pendant le délai légal d'avortement. CC
Grossesse

Le ventre d’Aline est légèrement rebondi. L’examen des douze semaines – une prise de sang et une échographie – n’a montré aucune anomalie. La future mère est heureuse… mais anxieuse. Pour «être sûre», elle a demandé à son gynécologue de poursuivre les investigations et de faire un test génétique prénatal. Nouvelle prise de sang. Dans ses veines circulent des fragments du matériel génétique du fœtus. Le laboratoire pourra analyser l’ADN

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion