Suisse

Un navire suisse à la pêche aux sons

Le «Fleur de Passion» est parti depuis une année sur les traces de Magellan. A son bord, des jeunes, des artistes et des scientifiques qui étudient notamment la pollution sonore en mer.
Un navire suisse à la pêche aux sons
Le Fleur de passion dans le détroit de Magellan. DR
Expédition

C’est le genre de récit qui prend un goût salé. Celui des embruns. Celui du bol de purée de pommes de terre, qu’on déguste à cinq heures du matin, sur le pont du Fleur de Passion en attendant que le soleil se lève sur l’océan. Voilà une année que ce vieux gréement navigue sous le patronage de la Ville de Genève. Il s’est élancé de Séville, en Espagne, sur les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion