Genève

Les SIG face à un environnement en crise

Les Services industriels genevois présentent leurs comptes 2015. Des résultats jugés satisfaisants dans un contexte de crise de l’électricité.
Le siège des SIG à Genève. Jean-Patrick Di Silvestro
Energie

«Nous sommes en train d’évaluer la situation», résume Michel Balestra, président de SIG (Services industriels genevois). L’entreprise publique a présenté hier ses comptes 2015. L’occasion surtout de faire le point sur son fonctionnement dans le marché libéralisé et en crise avec la chute du prix du kilowattheure qui voit Alpiq – dont SIG est actionnaire par la bande – tenter de se défaire d’une partie de ses actifs. Les pertes d'Alpiq Une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion