Suisse

Davantage de compétences pour le Service de renseignement en Suisse

La situation extraordinaire en matière de risque d'attentats doit conduire à la prise de mesure particulière, selon certains élus du Conseil national. Huit de ses membres se rendront dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles cet automne pour se faire une idée de la situation sur le terrain.
Antiterrorisme

Après les attentats de Bruxelles, des voix s'élèvent en Suisse pour donner davantage de compétences au Service de renseignement de la Confédération. D'aucuns suggèrent de recourir à la législation d'urgence.   Président de la Commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats, Isidor Baumann (PDC/UR) estime que «nous avons une situation extraordinaire en Europe». Et cela exige des mesures extraordinaires», a-t-il indiqué, confirmant des informations de la NZZ

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion