Actualité

Manuel Valls choque à propos d’Israël

Le premier ministre est critiqué pour avoir jugé l’antisémitisme et l’antisionisme «synonymes».
France

Ses propos ne sont pas passés inaperçus, dans un pays qui héberge à la fois la deuxième communauté juive la plus importante du monde hors d’Israël, et la plus forte population musulmane d’Europe. Lundi soir, lors d’un dîner organisé par la communauté juive de France, Manuel Valls a assimilé antisémitisme et antisionisme. Il était censé s’en tenir à la lecture du discours que devait prononcer François Hollande, ce dernier s’étant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion