Égalité

«On ne naît pas plus homme que femme, on le devient»

«Devenir un homme est une longue marche, souvent douloureuse, d’une dizaine d’années au moins», écrit l'historienne Anne-Marie Soh. Les étapes? Force physique, résistance aux moqueries, répartie, dans une imitation des rôles masculins adultes. Les choses ont-elles changé?
Journée des femmes

Historienne du genre, de la vie privée et des jeunes, Anne-Marie Sohn scrute dans La Fabrique des garçons – un ouvrage pédagogique richement illustré – l’éducation des garçons français de 1820 à nos jours. Soit le passage d’une virilité offensive à une masculinité apaisée. Entretien.   Quand le patriarcat commence-t-il à vaciller? Anne-Marie Sohn: Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’homme détient la toute-puissance paternelle et règle les actes de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion