Actualité

Mitt Romney éreinte Donald Trump

L'électrochoc du «super mardi» contraint Mitt Romney, candidat malheureux face à Obama en 2012, à revenir sur le devant de la scène pour faire barrage à l'embarrassant Donald Trump.
Présidentielle américaine

L'ex-candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney a durement attaqué jeudi Donald Trump, l'accusant de «malhonnêteté», «misogynie» et «cupidité». Il a ainsi donné le coup d'envoi d'une vigoureuse campagne des conservateurs contre le milliardaire. L'électrochoc du «super mardi», quand l'homme d'affaires a remporté sept primaires sur 11, a relancé les efforts de barons, élus et figures du parti républicain pour persuader les électeurs que Donald Trump n'avait rien d'un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion