Musique

La musique contemporaine, versant ludique

La venue à Genève du compositeur Helmut Lachenmann, qui a révolutionné le jeu instrumental est l’un des temps forts du festival des sons d’aujourd’hui.
L'«air machine» du compositeur Ondrej Adamek DR
Festival Archipel

On dit bien «jouer de la musique». L’interpréter, bien entendu, mais aussi s’en amuser, en disposer. Le jeu, sous toutes ses formes, guidera dès le 10 mars prochain le festival de musique contemporaine Archipel, à Genève. Pour plus d’une vingtaine de concerts et spectacles répartis sur neuf jours. Avec l’Alhambra, nouveau lieu central cette année, en guise de case «start». Le jeu, versant amusement, y sera à l’honneur lors de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion