Livres

Autopsie d’une agression

«HISTOIRE DE LA VIOLENCE» D’EDOUARD LOUIS
Livres

Auteur de Pour en finir avec Eddy Bellegueule, récit peu reluisant sur ses modestes origines picardes, le jeune Edouard Louis publie son deuxième roman autobiographique, Histoire de la violence. D’emblée, il nous introduit dans son histoire: «Je suis caché de l’autre côté de la porte, je l’écoute.» C’est de Clara, la sœur d’Edouard, l’auteur-narrateur, dont il s’agit. Elle rapporte à son mari ce que son frère lui a confié au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion