Musique

L’Opéra invite le ballet

A la baguette de l’OCL, le maestro Daniel Kawka dirige un programme touffu: opéra de Poulenc et ballet de Maurice Béjart. Interview.
Le maestro français dirige l’Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL) dans l’opéra de Poulenc «Les mamelles de Tirésias» (photo) et le ballet «La Gaité Parisienne» version Maurice Béjart. MARC VANAPPELGHEM
Lausanne

Lorsque le directeur de l’Opéra de Lausanne Eric Vigié convie sur son nouveau plateau une profusion de talents régionaux, cela donne la rencontre au sommet d’un opéra-bouffe surréaliste de Francis Poulenc – d’après une farce ambiguë d’Apollinaire – et d’un ballet contemporain inédit et autobiographique de Maurice Béjart sur une suite de mélodies d’Offenbach orchestrée par le chef et compositeur français Manuel Rosenthal. Résultat: quatre soirées lyrico-chorégraphiques jusqu’au 24 janvier, en compagnie notamment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion