Genève

L’avenir de la caserne dans les urnes

VOTATION • L’Etat veut payer 20 millions de francs pour déménager l’armée de la parcelle des Vernets afin de construire du logement. Les antimilitaristes s’opposent à ce crédit. Face à face. 
La députée PS Nicole Valiquer à côté du du conseiller municipal d'Ensemble à gauche et membre du GSSA Tobia Schnebli. JPDS
Genève

L’armée suisse bénéficie actuellement d’un droit de superficie lui permettant de rester sur le site de la caserne des Vernets jusqu’en 2040. L’Etat, qui souhaite construire 1500 logements sur ce périmètre dès 2019, prévoit de débourser près de 74 millions de francs pour permettre le déménagement des bâtiments militaires sur trois autres sites du canton. Le Groupement pour une Suisse sans armée (GSSA) attaque la première part de cette dépense,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion