Actualité

Un quinquennat profondément bouleversé

Attentats en France

Près de 150 morts à la suite des attentats de janvier puis de novembre: jamais hôte de l’Elysée n’avait été confronté à deux telles crises. François Hollande les a gérées avec humanité, gravité, efficacité, et même brio. Ce sans-faute a stoppé net le procès qui lui était fait, depuis 2012. Celui de l’homme «pas à la hauteur» de sa fonction. Il surjoue même dans le registre du «père de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion