Musique

Au Grand Théâtre, une «Flûte» en chantier

GENÈVE La production de Jürgen Rose, commandée en urgence à trois semaines de la première, peine à enchanter. Tout le contraire des discours d’ouverture, très engagés.
Au GTG GTG/Carole Parodi
Opéra

Rarement le prologue d’une Flûte enchantée aura été aussi engagé! Le 23 décembre, avant le lever du rideau, Tobias Richter, directeur du Grand Théâtre de Genève, a souhaité affirmer sa solidarité avec les représentants des milieux culturels genevois touchés de plein fouet par des coupes drastiques de leurs subventions – des rabotages récemment décidés par la majorité de droite du Conseil municipal. Ce moment fort et pour le moins inattendu, complété par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion