Actualité

La Chine expulse la correspondante de l’Obs à Pékin

La Chine avait réclamé des «excuses publiques» à la journaliste Ursula Gauthier pour un article sur sa politique antiterroriste. «Hors de question», avait-elle répondu.
Ursula Gauthier (@ugauthier)
Liberté d’expression

La Chine a confirmé l’expulsion imminente de la correspondante à Pékin de l’hebdomadaire français L’Obs. Les autorités chinoises accusent Ursula Gauthier de «défendre de manière flagrante» des actes terroristes. Ces accusations surviennent après un article sur la politique décrite comme répressive à l’égard du Xinjiang, vaste région en majorité musulmane de l’ouest de la Chine. Le ministère chinois des Affaires étrangères avait informé la journaliste vendredi que, faute «d’excuses publiques»

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion