Genève

La police genevoise toujours aux trousses de terroristes présumés

La surveillance a été renforcée sur le site des Nations Unies. JPDS
Terrorisme

A Genève, où le niveau d'alerte terroriste a été relevé jeudi, les forces de sécurité continuaient, vendredi matin, à rechercher plusieurs personnes soupçonnées d'avoir prêté allégeance à l'Etat islamique. La situation n'est cependant pas à l'état d'urgence. Vendredi matin, la gare de Cornavin n'était pas quadrillée par des hommes en armes et il n'y avait pas de policiers postés à chaque coin de rue de la ville et pas de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion