Genève

«C’est très facile de critiquer les fonctionnaires»

ÉCLAIRAGE • Selon le chercheur Christophe Koller, spécialiste de la fonction publique en Suisse, les fonctionnaires genevois sont loin d’être des privilégiés. A Genève, l’ampleur de la grogne serait proportionnelle à celle des attaques.  
Augmenter le temps de travail risque de se traduire par davantage d’absentéisme et de burn-out JPDS

La grève des fonctionnaires genevois, c’est reparti. Après une première salve de trois jours en novembre, les employés du secteur public se mobilisent à nouveau contre les mesures d’économies et le «Personal Stop». Le chercheur Christophe Koller, chef de projets à l’université de Lausanne et spécialiste de la fonction publique en Suisse, analyse les raisons de cette mobilisation. Selon le responsable de la Base de données des cantons et des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion