Actualité

Attentats de Paris: l’Education nationale et «Libé» parlent aux enfants

Les profs ont reçu des consignes et des arguments pour aborder la question du terrorisme, en prenant soin de contrer le complotisme. De son côté, Libération publie une édition spéciale à destination des 7-12 ans.

Parler de la violence terroriste, «dépolitiser» le débat, «déconstruire les théories du complot». Comme en janvier après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper Casher, l’Education nationale française fait face à un défi qui mobilise son corps enseignant. Outre la minute de silence observée lundi dans les écoles, collèges et lycées, un débriefing et des débats ont été organisés dans les classes. Dans une circulaire, la ministre Najat Vallaud-Belkacem a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion