International

Un village revit grâce aux réfugiés

Le maire du village calabrais de Riace était invité récemment en Suisse pour parler de l’intégration de 400 réfugiés dans sa commune. Un prix a récompensé ses efforts.
Un village revit grâce aux réfugiés
«Nous pouvons tirer une lecture sociale et politique de notre expérience, avec une belle leçon sur les rapports humains. Utilisons notre énergie pour construire ensemble.» Domenico Lucano ici en 2019. KEYSTONE
Italie

C’est entre deux airs d’«organetto», accordéon italien, et avec un discours teinté d’accent calabrais que Domenico Lucano a reçu la semaine dernière à Berne le Prix de la Fondation pour la ­liberté et les droits humains (Stiftung für Freiheit und Menschenrechte). Maire du village de Riace, tout au sud de l’Italie, Domenico – dit Mimmo – Lucano se bat pour un accueil digne des réfugiés qui s’échouent sur les plages

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion