International

Un village revit grâce aux réfugiés

ITALIE • Le maire du village calabrais de Riace était invité récemment en Suisse pour parler de l’intégration de 400 réfugiés dans sa commune. Un prix a récompensé ses efforts.  
Riace se définit comme "le village de l'accueil". DR

C’est entre deux airs d’«organetto», accordéon italien, et avec un discours teinté d’accent calabrais que Domenico Lucano a reçu la semaine dernière à Berne le Prix de la Fondation pour la ­liberté et les droits humains (Stiftung für Freiheit und Menschenrechte). Maire du village de Riace, tout au sud de l’Italie, Domenico – dit Mimmo – Lucano se bat pour un accueil digne des réfugiés qui s’échouent sur les plages

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion