Solidarité

Crédits-carbone: un marché de dupes

CLIMAT • Disney, Microsoft et Cie ont investi dans la protection de l’Amazonie à coups de crédits-carbone. Mais le programme REDD+, institué sur la lancée du protocole de Kyoto, serait pire que le mal.
La protection de l’Amazonie passe-t-elle par sa marchandisation comme le propose le mécanisme REDD+? Indigènes et écologistes en doutent. keystone

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion