Solidarité

Pablo Solón: «Paris sera une farce»

CLIMAT • Ex-négociateur bolivien, Pablo Solón est pessimiste quant aux effets de la Conférence COP 21. Pour lui, la réponse au réchauffement ne peut venir que de la base.

Militant d’une autre mondialisation, Evo Morales en fit un diplomate de haut rang. Un choix judicieux mais risqué, Pablo Solón gardant en tout temps son indépendance d’esprit et de parole. De février 2009 à juillet 2011, le fils du peintre Walter Solón occupera même la charge de représentant bolivien auprès de l’ONU. Il y sera particulièrement actif dans les négociations climatiques. Revenu aujourd’hui à la tête de la fondation inspirée

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion