Suisse

La Suisse doit mieux soutenir ses carrières scientifiques

Recherche • A l’occasion des cinquante ans du Conseil suisse de la science, les experts de la politique scientifique pointent des déficiences.

Le Conseil suisse de la science et de l’innovation (CSSI) a 50 ans, et tout son mordant. Pour son anniversaire, il demande une chose: qu’on lâche la grappe aux chercheurs. Cet aréopage d’une quinzaine de scientifiques de toutes disciplines ne distribue pas de subventions, et ne décide rien. C’est l’organe consultatif de la Confédération en matière de politique de recherche et d’innovation. Il établit des rapports et rédige des recommandations,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion