Musique

Low, pureté de l’imparfait

Les harmonies liturgiques du trio de Duluth, Minnesota, font merveille sur son onzième album ­baptisé Ones and Sixes. Coup de fil au chanteur et guitariste Alan Sparhawk, âme tourmentée.
LOW Band Photo ZORAN ORLIC
Disque

Onze albums en vingt-deux ans d’existence. Formé en 1993 par Alan Sparhawk et Mimi Parker, le groupe Low a beau avoir été érigé en emblème d’une musique austère, économe dans ses trames mélodiques, quasi léthargique par ses tempos, il n’a pas été improductif pour autant. Et encore, la liste des albums «officiels» du groupe n’inclut ni les enregistrements publics ni ceux réalisés pour Noël ou sous forme de collaborations. En

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion