Valais

Valais identitaire ou plus ouvert?

FÉDÉRALES 2015 • Une pléthore de candidats valaisans se lancent à l’assaut de Berne. Les résultats permettront de mesurer le poids effectif des familles politiques.

La moitié des sièges valaisans au parlement changeront d’occupants cet automne. Parmi les élus actuels, quatre ne seront pas en lice le 18 octobre, tandis qu’un nouveau fauteuil est à pourvoir, récemment attribué au canton en raison de son évolution démographique. C’est donc un double appel d’air qui est adressé à la relève. D’autant plus si on considère le format des personnalités sur le départ, comme Christophe Darbellay, Stéphane Rossini et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion