International

L’indignée Ada Colau impose son style

BARCELONE • Trois mois après sa victoire, la gauche radicale a trouvé ses marques à la tête de la seconde ville du pays. La maire Ada Colau n’a rien perdu de son tempérament.  

Le 24 mai dernier, la très médiatique Ada Colau, 41 ans, gagnait d’une très courte majorité les élections municipales de Barcelone (25,2% des voix, un siège d’avance). Cette ancienne activiste, longtemps chef de file de l’association anti-expulsions, avait basé sa campagne sur le slogan «oui, c’est possible», proposant une ville tournée vers ses habitants les plus défavorisés plutôt que vers un tourisme hors de contrôle depuis plusieurs années. Soutenue par le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion