Religions

Les célébrants à la place du prêtre

OBSÈQUES • En milieu urbain romand, 40% des cérémonies funèbres sont célébrées sans représentants religieux. Ceux-ci peuvent être remplacés par des laïcs. Témoignages.
Que le défunt n’ait pas voulu d’une cérémonie à l’église FOTOLIA

Les deux parents de Catherine étaient croyants. Chacun a pourtant exprimé le vœu d’être enterré dans l’intimité. «Au début, cela m’a semblé être un choix égoïste de leur part», confie Catherine. La famille a pourtant décidé d’être fidèle aux dernières volontés des défunts et a organisé les cérémonies à la chapelle funéraire de Chantemerle, à Granges-Paccot. Pour animer ces obsèques sans messe, les pompes funèbres ont conseillé de faire appel

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion