Musique

La route des Roms

MIGRATIONS (II) Discriminés bien qu’Européens, ils véhiculent des traditions pluriséculaires. Incompris et insuffisamment intégrés, les Roms sont un défi sur un continent qui se veut multiculturel.  
Photos: Sinti et Roms jouent de la rumba devant l’église des Saintes-Maries-de-la-Mer

Manouches français, Gitans espagnols, Roms des Balkans, Sinti d’Europe centrale… Des branches d’une même famille, désignée jadis par les termes génériques de Bohémiens, Tziganes (ou Tsiganes) et aujourd’hui Roms. Le terme a été adopté lors du premier Congrès rom mondial à Londres en 1971, en même temps que le drapeau et l’hymne officiels des Roms, «Gelem, gelem» («Je suis allé, je suis allé»). Entre idéalisation du ­Gitan en roulotte et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion