Musique

D’Angelo est bien ressuscité

MONTREUX JAZZ FESTIVAL • De retour après plus d’une décennie d’absence, le messie de la néo-soul était mercredi soir à l’auditorium Stravinski. En pleine forme musicale.
© 2015 FFJM - LIONEL FLUSIN

Trois guitares côte à côte, martialement dressées vers le ciel, l’une rompt l’alignement pour mitrailler le public à la Hendrix. Mercredi, un D’Angelo très en forme ressuscitait à Montreux. Et le maestro avait la rage. D’Angelo? Oui, prodige de la néo-soul, le Virginien avait mis tous ses concurrents échec et mat avec son deuxième album Voodoo, sorti début 2000. Un recueil transpirant la musicalité, aux rythmiques uniques, un œil lorgnant

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion