Actualité

Droit sans frontières: le peuple tranchera

Brève

CONSEIL NATIONAL • Répit pour les sociétés transnationales basées en Suisse: mercredi dernier, le Conseil national a refusé de les responsabiliser quant à l’impact de leurs activités à l’étranger sur les droits humains. La motion demandait d’ancrer dans la loi suisse l’un des principes de l’OCDE (devoir de diligence raisonnable des entreprises en matière de droits humains et d’environnement) et prévoyait que les entreprises se fassent examiner par des consultants

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion