Musique

Messages personnels

JERRYCAN • Il s’approprie l’espace public pour le besoin de ses chansons. A Voix de Fête, il jouera dans un arbre. Rencontre avec un artiste perché.
Jerrycan dans son arbre perché. ANTOINE GEISSBÜHLER

On l’a connu excentrique, dans la peau de son personnage ­Jerrycan, vêtu d’une combi de ski rétro et coiffé d’un casque à gyrophare intégré. C’était il y a trois ans, au moment de son premier album Pampa!, suivi des perfos aériennes d’un ­«Space Tour» agrémenté de projections vidéo géantes. On retrouve aujourd’hui Christophe Balleys, toujours en Jerrycan, mais plus tendre et introspectif, comme l’illustre «Voler», beau titre ­vaporeux survolé par

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion