BD

Un projet fou

INACHEVE • «CAPHARNAÜM» DE LEWIS TRONDHEIM

Trondheim nous a ­habitués aux projets les plus fous. L’un de ses premiers albums, ­Lapinot et les carottes de Patagonie, était déjà un pavé de 500 pages, sous forme d’exercice de style. Avec Capharnaüm, on découvre un projet qui devait s’étendre sur 5000 pages! Ce travail d’improvisation s’est déroulé entre 2003 et 2005, avant de s’interrompre au bout de 270 pages. Il sort ­aujourd’hui, sur l’insistance des amis de l’auteur.  Un justicier masqué,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion