Genève

«Faire la belle» le temps du salon

Les hôtesses du salon de l’auto mettent en avant leur salaire et une bonne ambiance de travail. Plusieurs d’entre elles témoignent des sentiments que leur inspirent ce job.
«Faire la belle» le temps du salon
JPDS
Salon de l'auto

Elles sont jeunes et jolies. La plupart des hôtesses du salon de l’auto sont encore étudiantes et profitent de la quinzaine de l’exposition pour mettre du beurre dans les épinards. Car le salaire reste la première préoccupation de ces femmes en tenue légère. Conscientes de servir de faire-valoir, les hôtesses que nous avons rencontrées lors de l’ouverture du salon à la presse se disent plutôt satisfaites de leur travail. Acquises

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion