Genève

Unige: les associations des petites filières désavantagées

UNIVERSITÉ • Il a fallu trois ans au rectorat pour rendre publique sa réforme en matière de reconnaissance d’associations estudiantines.  

Les associations estudiantines issues d’une filière qui comporte moins de cent étudiants ne sont plus reconnues par le rectorat de l’université de Genève. Cette reconnaissance garantit aux associations un financement annuel dispensé par la commission de gestion des taxes fixes (CGTF) à hauteur de 300 francs, auquel s’ajoute un supplément de 5 francs par membre de l’association. La décision prise par le rectorat en 2012 et appliquée depuis lors n’a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion