Suisse

Berne cofinance des bus transfrontaliers

GENÈVE • La Confédération met la main à la poche pour un projet en territoire français.

C’est une première. La Confédération contribue à un projet de mobilité français à hauteur de 15,3%. En tout, ce sont 3,3 millions d’euros qui sont versés pour le financement de ce réseau de transport en commun, dans le cadre du Projet d’agglomération franco-valdo-genevois. Le développement de ces bus à haut niveau de service s’inscrit dans la logique du Grand Genève et entend répondre aux enjeux de circulation et de qualité

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion