Genève

Affaire Adeline M.: l’appel aux experts est toujours incertain

PÂQUERETTE • Le bureau du Grand Conseil revient à la charge pour la création d’une commission extraparlementaire.

Le bureau du Grand Conseil revient à la charge avec une nouvelle motion proposant la création d’une commission d’experts externes au canton, dans l’affaire Adeline M., cette sociothérapeute assassinée par un détenu lors d’une sortie contrôlée. L’ancienne motion, adoptée l’été dernier, est inapplicable. Exit donc les invites qui posaient un problème de légalité. Celle notamment concernant la nomination de l’avocat du conjoint d’Adeline M. à la présidence des HUG et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion