Chroniques

L’impasse essentialiste

THAWRA!

Depuis les évènements tragiques de Paris début janvier, les médias et politiques n’ont cessé de concentrer les discussions sur la religion islamique pour trouver des explications aux crimes et aux violences perpétrés par les assassins parisiens, Boko Haram et l’Etat islamique (EI). Dès lors, le débat a porté sur l’interprétation, progressiste ou réactionnaire, du Coran pour expliquer de tels actes commis au nom de la religion. La Suisse n’y a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion