Valais

«On va se battre jusqu’au dernier jour»

TAMOIL • La raffinerie de Collombey (VS) refuse de recourir au chômage technique. La lutte pour le plan social a commencé.
Les employés ASM

«Maintenant le cheval de batail c’est le plan social. Est-ce qu’ils vont être honnêtes avec nous au moins une fois», s’interroge Eric Anchise, président de la commission des travailleurs. Comme ses collègues, il a appris la nouvelle par voie de presse, mardi soir. A l’issue d’une réunion entre les représentants de Tamoil et ceux de l’Etat du Valais, ces derniers ont fait savoir que l’entreprise n’entrait pas en matière sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion