Neuchâtel

Le POP renonce à l’apparentement avec le PS

NEUCHÂTEL • Fâché par la politique menée par le gouvernement socialiste, le POP remet en cause la gauche plurielle au niveau cantonal.

Le POP renonce à s’apparenter avec le PS au plan cantonal et remet ainsi en cause la gauche plurielle. Pour les élections fédérales, la décision sera prise à fin février. Le POP reproche à l’exécutif cantonal à majorité socialiste de mener une politique ne prenant pas en compte les intérêts de l’ensemble de la population neuchâteloise. «Les députés POP ont été contraints de refuser les budgets 2014 et 2015 présentés

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion