Religions

Le fanatisme n’est pas l’apanage de l’islam

Charlie hebdo • Après le drame, les questions. Et l’occasion de rappeler que toutes les religions ont partie liée avec la violence.

Perpétré au nom d’Allah –les tueurs ont agi pour venger un Dieu jugé sali par des dessinateurs de presse mécréants–, le drame survenu mercredi à Charlie Hebdo interroge la notion de fanatisme. Si l’actualité récente voit plus souvent surgir celui-ci du côté de l’islamisme, les autres religions en sont-elles exemptes? Du boudhisme au judaïsme, en passant par l’hindouisme, l’islam et le christianisme, aucune religion n’a les mains propres. «Des chercheurs

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion